69Conseil
Départemental
du Rhône

> Recensement incidents dans les cabinets

Le CDOMK 69 , en partenariat avec les services de sécurité du Rhône, police et gendarmerie, souhaite recenser les incidents, difficultés ou agressions dont vos patients,  votre personnel ou les consœurs et confrères travaillant avec vous ont été victimes au sein de votre cabinet ou en s’y rendant.

> Stationnement professionnel

STATIONNEMENT PROFESSIONNEL – VILLE DE LYON

> Carte professionnelle d'éducateur sportif

Vous trouverez ci-dessous une copie du courrier provenant du Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports et adressé au CNO, rappelant la possibilité pour tous les masseurs-kinésithérapeutes ressortissants européens d'obtenir une carte professionnelle d'éducateur sportif.

> Interdiction du référencement prioritaire

Nous vous invitons a lire le document suivant, émis par le CNO rappelant les obligations des masseurs-kinésithérapeutes quant à la publicité et au référencement sur internet, en particulier dans les annuaires.

L'ordre dans les territoires

Les CDO & CRO

31/01/2020
Appel à candidature pour les élections aux Conseils Départementaux de l'Ordre du 31 mars 2020.

14/11/2017
Stationnement professionnel.

24/11/2016
Carte professionnelle d'éducateur sportif.

24/11/2016
Interdiction du référencement prioritaire.

Agenda

Mon ordre TV

Mon ordre TV

YouTubeDailyMotion

Liens utiles

Bienvenue

Bonjour et bienvenue sur le site du Conseil Départemental de l’Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes du Rhône.

Au service des professionnels mais aussi des usagers, il a pour missions l’inscription au Tableau des Masseurs-Kinésithérapeutes, la lutte contre l’exercice illégal, la formation, mais aussi une mission d’entraide et de conciliation.


Résultats élections CDO 69

Nous vous invitons à prendre connaissance du résultat des élections du CDO 69 ici

——————————————–

COVID 19

DISPOSITIF DE PROTECTION POUR L’INTERVENTION DES MK DE GARDE RESPIRATOIRE (LISTE L1) :

La DGS nous indique ce jour une livraison, pour tous, courant semaine qui vient, de 6 masques par semaine par MK dont 2 FFP2 pour la réalisation des actes prioritaires et non reportables.

Pour information, avec le Conseil Régional de l’Ordre CROARA nous venons de négocier , sur proposition du Conseil Régional (Prdt : Laurent WAUQUIEZ), d’une dotation supplémentaire  pour les MK inscrits sur la liste L1 et qui seront donc en première ligne pour intervenir ces jours prochains.

Nous vous rappelons que cette liste L1 sera mise à jour chaque semaine en moins (en cas d’incapacité de tel ou tel) ou en plus (en cas de nouvelle disponibilité). Ainsi n’hésitez pas à nous contacter si vous désirez vous inscrire.

A ce jour, vous pouvez continuer à vous inscrire sur la liste L2 (MK réservistes) qui servira, dans un deuxième temps, au moment où un grand nombre de patients seront renvoyés à leur domicile afin de libérer des lits pour les Covid19, dans ce cadre, les MK de cette liste L2bénéficieront également de ces protections.

Dans cette dotation supplémentaire il y aura des masques tissus validés par le CHU de Grenoble ; néanmoins, nous vous rappelons qu’ils ne sont validés que pour les intervenants« ne prenant pas en charge les patients Covid-19″ : donc attention.

—————————-

URGENT KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE

Par souci pour la santé de nos concitoyens, vous êtes nombreux à avoir fermé votre cabinet. Comme nous l’avons rappelé, les soins urgents, notamment respiratoires, doivent être maintenus en respectant les mesures strictes d’hygiène et à leur seul domicile pour les patients vulnérables dont l’arrêt des soins risquerait d’entraîner une aggravation majeure, notamment ceux atteints de pathologies chroniques nécessitant de la kinésithérapie de désencombrement (par exemple mucoviscidose, dyskinésies ciliaires primitives, BPCO…) ; et ce afin de ne pas engorger les urgences en cette période où elles sont très sollicitées.

Afin d’aider au mieux les patients et les familles nécessitants des soins urgents, le conseil départemental recense, les masseurs-kinésithérapeutes qui assurent ces soins.
Cette opération de recensement est très importante pour que les autorités bénéficient d’un fichier tenu à jour des professionnels et un moyen de contact fiable. L’ARS nous annonce des semaines à venir très difficiles… Le pic se rapproche et devrait être atteint début avril.

En accord avec l’URPS dès que cette liste sera suffisamment conséquente, nous la ferons parvenir à l’ARS qui l’utilisera dès que nécessaire.

Nous vous demandons de nous répondre en complétant les indications suivantes :

​​En vous remerciant pour votre aide dans cette grave crise sanitaire.

 —————————-

ACTIONS LOCALES :

De nombreux confrères se rapprochent d’eux même des hôpitaux de proximité, de CPTS déjà en fonctionnement, de confrères de même secteur : toutes les initiatives locales sont les bienvenues. J’ai appris ce matin que l’Hôpital NORD-OUEST de VILLEFRANCHE SUR SAONE ayant reçu une liste de MK se portant volontaires c’est dit très intéressé. Les semaines qui arrivent vont être compliquées et le personnel des hôpitaux aura besoin de tous.

Les syndicats locaux proposent de nombreuses choses n’hésitez pas à vous rapprocher d’eux.

 ——————–

Vous prenez en charge un patient atteint de mucoviscidose ou autre pathologie pulmonaire chronique (Dyskinésie ciliaire, dilatations des bronches, insuffisant respiratoire…) pour lesquels la prise en charge en kinésithérapie ou les cures antibiotiques IV restent nécessaires sur cette longue période de confinement.

Concernant les mesures préventives face au COVID-19, voici les recommandations rédigées en concertation avec Centres de Ressources et de Compétences de la Mucoviscidose (CRCM) et le service de pneumologie pédiatrique de CHU de Bordeaux et validées par la cellule Covid du CHU de Bordeaux :

—————————

AUTORISATION DE DEPLACEMENT PROFESSIONNEL : 

Téléchargeable ici : Justificatif_de_deplacement_professionnel

Puisque vous êtes à votre compte vous pouvez vous faire votre propre autorisation, associée à votre carte professionnelle vous pourrez vous déplacer sans soucis

JUSTIFICATIF DE DÉPLACEMENT PROFESSIONNEL :

En application de l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 :

Je soussigné(e), ……………………………………………………………., (fonction) …………………………………….., certifie que les déplacements de la personne ci-après, entre son domicile et son lieu d’activité professionnelle, ne peuvent être différés ou sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (au sens du 1er du 2e alinéa de l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19) :

Nom : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………. Prénom : …………………………………………………………………………………………………………………………………………. Date de naissance : …………………………………………………………………………………………………………………….. Adresse du domicile : …………………………………………………………………………………………………………………. Nature de l’activité professionnelle : …………………………………………………………………………………….. Lieu d’exercice de l’activité professionnelle : ………………………………………………………………………. Trajet de déplacement : ……………………………………………………………………………………………………………. Moyen de déplacement : …………………………………………………………………………………………………………..

(Nom et cachet de l’employeur) Fait à ……………………………, le……../……../2020

L’intérêt en est qu’une seule attestation est valable pour toute la période de crise.

———————————
DELIVRANCE DES MASQUES FFP2 ET CHIRURGICAUX AUX PROFESSIONNELS

Un nouvel envoi de masques chirurgicaux et FFP2 aux officines vient d’être réalisé afin de répondre aux besoins a minima pour les 2 prochaines semaines. Ce message vise à vous informer du cadre de délivrance hebdomadaire aux professionnels fixé par la cellule nationale de crise. Des précisions sur son application vous seront données par l’assurance-maladie et l’Ordre national des pharmaciens.

1. Dans les zones d’exposition à risque arrêtées au niveau national (liste disponible sur le site de Santé Publique France et régulièrement mise à jour), le schéma de délivrance pour les professionnels est le suivant :
– Médecins, biologistes médicaux et IDE : 18 masques par semaine et par professionnel, chirurgicaux ou FFP2 dans le strict respect des indications et selon les disponibilités ;
– Pharmaciens : 18 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel ;
– Sages-femmes : 6 masques chirurgicaux par semaine pour prendre en charge les femmes confirmées COVID-19 ;
– Masseurs-kinésithérapeutes : 6 masques par semaine et par professionnel, chirurgicaux ou aux normes FFP2 dans le strict respect des indications et selon les disponibilités, pour la réalisation des actes prioritaires et non reportables ;
– Chirurgiens-dentistes : une officine sera désignée dans chaque département pour délivrer les masques pour ces professionnels, leur permettant d’assurer les soins les plus urgents ;
– Services d’aide et de soins à domicile : 9 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel exerçant au sein de la structure pour assurer les visites prioritaires ;
– Prestataires de service et distributeurs de matériel : 1 boîte de masques chirurgicaux par semaine et par entreprise pour assurer les visites prioritaires notamment lors d’interventions chez des patients sous chimiothérapie, nutrition parentérale.

Liste des zones d’exposition à risque accessible via le lien suivant : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde.

2. Sur les autres zones du territoire national, sont considérés comme prioritaires selon les mêmes règles de distribution : les médecins (généralistes ou autres spécialités particulièrement exposées), les infirmiers et les pharmaciens.

————————
FERMETURE DES CABINETS

Le Conseil national de l’ordre en appelle au civisme et à la solidarité et demande aux kinésithérapeutes de fermer leurs cabinets à compter de mardi 17 mars 2020 12 heures.

Nous demandons également aux kinésithérapeutes de tout mettre en œuvre pour éviter les hospitalisations des plus fragiles en prenant en charge dans le respect strict des règles d’hygiène et à leur seul domicile, les patients vulnérables pour lesquels l’arrêt des soins risquerait d’entraîner une aggravation majeure, notamment ceux atteints de pathologies chroniques nécessitant de la kinésithérapie de désencombrement (par exemple mucoviscidose, dyskinésies ciliaires primitives, BPCO…) ainsi que les patients polyhandicapés et les personnes âgées dépendantes.

Le stade 3 de l’épidémie COVID-19 a été atteint le jeudi 12 mars. Le respect des règles de distance dans les rapports interpersonnels est l’une des mesures les plus efficaces pour limiter la propagation du virus. Nous appelons tous les kinésithérapeutes exerçant sur le territoire français à les respecter scrupuleusement.

Devant l’ampleur de cette crise sanitaire, de l’importante contagiosité du COVID-19 et au regard de la fréquentation des cabinets de kinésithérapie qui accueillent 2 millions de patients par jour en France, le Conseil national de l’ordre engage les kinésithérapeutes à dispenser les soins à domicile et estime nécessaire la fermeture des cabinets ceux-cine pouvant pas appliquer systématiquement les mesures barrières indispensables :

Il est recommandé aux professionnels eux-mêmes fragiles, y compris les femmes enceintes, de ne plus prendre en charge de patients.

Nous en appelons à la responsabilité de chacun pour respecter ces préconisations. Nous sommes convaincus que les kinésithérapeutes comprendront la nécessité de durcissement des recommandations et qu’ils les appliqueront avec civisme et dans un esprit de solidarité nécessaire.

C’est à chaque professionnel de juger de l’urgence du soin : la Kinésithérapie respiratoire évidemment mais aussi le post-opératoire immédiat, les risques de pro cubitus etc…L’Ordre ne devrait pas être obligé de vous imposer cette réflexion votre diagnostic kinésithérapique devrait vous la permettre.

Si besoin relisez l’Art.R.4321-88 de notre code de déontologie : « Le masseur-kinésithérapeute s’interdit, dans les actes qu’il pratique comme dans les dispositifs médicaux qu’il prescrit, de faire courir au patient un risque injustifié. « 

Article 223-1 du code pénal :  « Le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. »

—————–

Cette épidémie entraîne une baisse d’activité voire une fermeture des cabinets. Ainsi, face au risque économique, vous pouvez d’ores et déjà contacter l’URSSAF, la CARPIMKO et les impôts.

-l’intervention de l’action sociale pour la prise en charge partielle ou totale des cotisations ou pour l’attribution d’une aide financière exceptionnelle.

Connectez-vous à votre espace en ligne sur urssaf.fr et adressez un message via la rubrique « Une formalité déclarative » > « Déclarer une situation exceptionnelle ». Il est également possible de joindre votre Urssaf par téléphone au 3957 (0,12€ / min + prix appel) ou au 0 806 804 209 (service gratuit + prix appel) pour les praticiens et auxiliaires médicaux.

Pour plus d’informations : https://www.urssaf.fr/portail/home/actualites/autres-actualites/epidemie-de-coronavirus.html

Paiement des cotisations
Si en raison de cette épidémie, vous subissez une baisse significative de vos revenus libéraux rendant compliqué le règlement dans les délais de vos cotisations, contactez-nous via votre « Espace Personnel », rubrique « paiement de vos cotisations », « demander un délai de paiement » afin d’étudier une solution d’accompagnement adaptée.

Action sociale
La Carpimko étudie actuellement la possibilité d’accompagner les assurés subissant une perte substantielle de revenu en raison de l’épidémie du Covid-19
Pour en savoir plus sur les secours et aides possibles, consultez le dépliant du Fonds d’Action Sociale. »

 

Pour les contrats de mensualisation pour le paiement du CFE ou de la taxe foncière, il est possible de le suspendre dans leur espace professionnel ou en contactant le Centre prélèvement service : le montant restant sera prélevé au solde, sans pénalité.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : https://www.impots.gouv.fr/portail/node/13465

 

—————

CPAM : Covid-19 : prise en charge des IJ des professionnels de santé libéraux

PRISE EN CHARGE/TARIF :

Dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, l’Assurance maladie prend en charge, de manière dérogatoire, les indemnités journalières pour l’ensemble des professionnels de santé libéraux s’ils sont amenés à interrompre leur activité professionnelle, selon des modalités alignées sur celles appliquées aux salariés et travailleurs indépendants.

Prise en charge des indemnités journalières en cas d’interruption d’activité selon les 3 situations
3 situations Modalités de prise en charge
Professionnels de santé libéraux bénéficiant d’un arrêt de travail parce qu’ils sont atteints par le coronavirus Prise en charge des IJ pendant la durée de l’arrêt de travail avec application d’un délai de carence de 3 jours
Professionnels de santé libéraux devant respecter une période d’isolement (ayant été en contact rapproché avec une personne diagnostiquée positive en coronavirus) Prise en charge des IJ sans application d’un délai de carence
Professionnels de santé libéraux devant rester à domicile pour garder son enfant de moins de 16 ans concerné par la fermeture de son établissement scolaire ou d’accueil Prise en charge des IJ sans application d’un délai de carence

 

Ces mesures concernent toutes les interruptions d’activité liées à ces 3 situations à partir du 1er février 2020.

Les indemnités seront versées pour la durée de l’arrêt.

En pratique

Un numéro d’appel unique est mis à la disposition des professionnels de santé libéraux concernés par une de ces 3 situations : 0811 707 133, valable sur l’ensemble du territoire.

Un téléconseiller du service médical de l’Assurance Maladie vérifiera avec le professionnel de santé la situation de prise en charge, la durée de l’interruption d’activité et les conditions de prise en charge.

Le téléconseiller se mettra ensuite directement en lien avec la caisse primaire de rattachement du professionnel qui pourra déclencher le versement des indemnités journalières.

Ce numéro de téléphone est exclusivement réservé au traitement des situations individuelles des professionnels de santé concernés par un arrêt de travail. Il est demandé, pour éviter tout encombrement de la ligne, de ne pas l’utiliser pour d’autres questions, qu’elles soient d’ordre administratif ou médical.

 

Pour plus d’informations : https://www.ameli.fr/rhone/masseur-kinesitherapeute/actualites?f%5B0%5D=field_actu_main_second_category%3A5061


Le Conseil Départemental de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes du Rhône a désiré mettre en place ce site internet pour vous informer, vous renseigner sur notre profession que vous soyez praticien salarié ou libéral en exercice ou retraité, étudiant, usager. Vous découvrirez sur ces pages tous les renseignements nécessaires sur la bonne pratique de notre profession ainsi que des liens vers les organismes partenaires.

 


Pour la transmission de vos contrats, nous vous remercions de le faire au format .pdf et non en .jpeg afin de faciliter la gestion de votre dossier.

 

Pour toutes les interrogations ne trouvant pas de réponse ici, vous pouvez bien évidemment nous contacter :

          Permanences téléphoniques :

Les mardi  de 10h h à 13h
Le jeudi de 14h à 17h
Le vendredi de 10h à 13h

 

Le Conseil de l’Ordre Départemental du Rhône vous aide à respecter les exigences légales imposées par le Ministère.
Restant à votre disposition et votre écoute, nous vous souhaitons une bonne visite.

 

Très confraternellement.

Documents

justificatif_de_deplacement_professionnel
19.03.2020 | 34 Ko | PDF


CDOMK69_PV Elections 20200331
02.04.2020 | 241 Ko | PDF